joandcom
Développement personnel Gestion des conflits Relation avec les autres

Comment apprendre à communiquer sans violence ?

As-tu déjà entendu parler de la CNV ? C’est 3 lettres signifie Communication Non-Violente. 

Mais qu’est-ce que ça veut dire ? 

On dit que c’est Gandhi qui a le premier parlé de ce principe. Mais dans les années 70 c’est un psychologue (Marshall Rosenberg) qui a vraiment nommé ce concept. LaCommunication Non-Violente est un outil pour aider à mieux communiquer entre nous de façon respectueuse, bienveillante et empathique. C’est très utile pour aider à résoudre les conflits et avoir des meilleures relations avec soi et avec les autres. Quand nous sommes en relation avec les autres, nous nous confrontons à des vécus et points de vue différents. Si nous n’arrivons pas à comprendre pourquoi certains conflits reviennent à répétition, cela peut se dégrader et entraîner des ruptures relationnelle. 

Dans une relation, la première chose qui est primordiale est d’arriver à écouter les autres. Mais tu me diras comment arriver à bien écouter alors que parfois nous ne savons pas le faire avec nous-même ? C’est justement ce que propose cet outil ! La communication non-violente est utile dans toutes les situations de la vie et cela s’applique au quotidien. Que ce soit au sein de ton travail, dans ta famille, avec des amis ou des commerçants, tu as tout à gagner à développer cet outil.  

Quel est le principe ? 

Le principe est essentiellement verbal et s’appuie sur les quatre points suivants : Lors d’un conflit, il est important d’identifier ce que l’on ressent, ses besoins, formuler une demande et trouver une solution. Je te propose de détailler ces 4 points : 

  • Première étape : Exposer une situation sans jugement. Dans cette étape, l’idée est de revenir sur un événement, une situation ou une discussion de façon objective en décrivant la situation sans y ajouter nos sentiments. Effectivement, ça peut sembler difficile, je ne te dis pas le contraire. Bien souvent, il te faudra réagir avec sagesse et peut-être laisser un peu de temps pour que tes émotions redescendent et que tu puisses être lucide.
  • Deuxième étape : Exprimer ses émotions. Ici, tu peux te poser la question “qu’est-ce que je ressens ?”. Le conflit que tu as eu avec la personne a surement éveillé en toi différents sentiments comme la colère, la frustration, la tristesse… Il est important que tu te rendes compte de ses sentiments pour pouvoir mieux gérer la situation. Qui dit Communication Non-Violente dit aussi travail sur soi et sur ses émotions. C’est un vrai défi mais ô combien important dans les relations. Développer son intelligence émotionnelle permet de mieux se comprendre et de mieux interagir avec les autres.
  • Troisième étape : Dans le même temps, il est important d’identifier les besoins que tu ressens. Tu peux te demander « Quel est mon besoin ? » et te rendre compte que ton besoin est bien différent de l’émotion que tu exprimes. Quand tu réagis de façon disproportionnée dans une situation, c’est peut-être que cela touche un besoin profond que tu n’as pas identifié ?

Cela se rapproche de la méthode DESK qui consiste à résoudre les conflits de façon bienveillante et à améliorer nos relations.

joandcom

  • Dernière étape : Formuler une demande 

Après avoir exprimé tes sentiments, il est important de formuler une demande claire à la personne en face de toi. Je vous voit arriver les filles : Pas le genre de demande bien cachée que le gars ne va pas du tout comprendre. Soit bienveillante mais directe et formule cette demande pour qu’elle puisse satisfaire tes besoins. Petit rappel : dans cette situation, n’oublie pas de parler à la première personnelle “Je” sans agresser l’autre avec des “tu devrais” 😉  Comme le dit très bien Jacques Salomé : Le « tu » tue. Dans la Communication Non-Violente, l’un des grands principes important est le fait de ne pas juger l’autre. 

Pour que cela soit plus clair pour toi je te donne un exemple : 

Tu rentres à la maison épuisée après une longue journée et tu vois ton copain affalé dans le canapé. Il n’a pas préparé le repas, n’a pas mis la table et n’a même pas sorti les poubelles. Tu sens que tu es en train de bouillir, tu lui lances un reproche, ce à quoi il répond sur la défensive et une dispute éclate. Si tu rembobines la situation, comment pourrais-tu faire pour éviter ce conflit ? Tout d’abord, exposer la situation sans jugement à ton copain. Puis lui dire que tu te sens en colère, et que tu aurais vraiment besoin qu’il t’aide parce qu’en ce moment c’est difficile pour toi (trouve ta raison). 

Voilà ! J’espère que cela t’a éclairé sur le sujet, en tout cas rappelle-toi : c’est une bonne chose de lire mais le meilleur moyen de progresser est de mettre en pratique cet outil dès aujourd’hui ! 

 

You may also like...

4 Comments

  1. Très bon article! Je rajouterais attention au « tu » caché. Pour reprendre l exemple : j ai besoin de ton aide devra être j ai besoin d aide. Peut être que monsieur proposera une aide extérieur car il a des soucis également. 😉

    1. Merci pour ton commentaire tellement pertinent Lindsay !! Je suis entièrement d’accord, si l’autre n’est pas disponible il peut t’aider en te redirigeant. Bonne remarque 😉

  2. Un sujet tellement complexe pour moi. Je vais essayer cette technique.

    1. Super Angélique 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *