Interview Relation avec les autres Relations toxiques

Parents toxiques : et si on osait en parler ?

Si je te dis “Parents Toxiques”, à quoi penses-tu ? J’aimerais te parler aujourd’hui d’un compte Instagram que j’ai découvert récemment. Textes, illustrations, vidéos… Sur ce compte, tu peux lire de nombreux témoignages sur le sujet de la maltraitance infantile, qu’elle soit verbale ou psychologique. En voyant les posts et messages plein de bienveillances, je me suis demandée : Mais qui se cache donc derrière ce compte ? J’ai donc enquêté pour toi et j’ai la joie de t’emmener aujourd’hui en coulisses où j’ai rencontré la créatrice du compte.

joandcom

Bonjour “Parents Toxiques” ! Tout d’abord, peux-tu nous partager ton témoignage ?
J’ai réalisé très tôt (vers 11- 12 ans) que ma mère était toxique pour moi. Je ne trouvais pas cela normal d’avoir une mère jalouse de la relation que j’avais avec mon père, qui me criait dessus pour un oui pour un non, qui me faisait culpabiliser parce que j’ai été adoptée et qui me faisait passer pour ce que je n’étais pas. J’ai donc dû apprendre très tôt à passer au dessus de ce qu’elle me disait en ignorant ses réflexions, ses rabaissements et sa méchanceté. Cette relation toxique m’a poussé à créer le 8 juillet dernier un compte sur le sujet.

joandcom

Peux-tu nous parler de ce compte et son but aujourd’hui ?
Pour tout te dire, j’ai créé le compte sur un coup de tête, sans imaginer le succès qu’il aurait ! Au début, je me suis dit que nous ne serions sûrement qu’une petite centaine. Je pensais que ça ne fonctionnerait pas forcément car dans la société, il y a une sacralisation des parents, ils sont mis sur un piédestal. Malgré cela, il fallait au moins que j’essaye car je voulais créer un lieu d’échanges pour être entendue et prise en considération. J’avais envie que les abonnés qui découvrent la page et qui se sentent seuls trouvent une communauté qui les comprend.

Le compte a très vite grandi et à ma grande surprise, en 3 mois j’étais déjà à 31k abonnés. Le but pour moi aujourd’hui est de faire encore croître la communauté de manière à aider encore plus de personnes. Je souhaiterais que ce compte permette de sauver des personnes qui se sentent perdues, qui sont prêtes à tout laisser tomber par manque de considération, manque d’écoute et culpabilité. Je souhaiterais également que ce compte sensibilise les personnes qui ne sont pas concernées mais qui sont amenées à rencontrer des personnes qui elles le sont afin qu’elles comprennent, les écoutent et les aident.

joandcom

Comment expliques-tu l’engouement et l’ampleur énorme qu’à pris ton compte en à peine 4 mois ?
Au vu de tous les messages de remerciements et des retours que j’en ai, la page aide énormément de personnes à déculpabiliser, à mettre des mots sur leurs maux et à agir pour s’en sortir. Des parents me contactent également pour me remercier car grâce à la page, ils sont plus vigilants à l’éducation qu’ils donnent à leurs enfants. Beaucoup de parents sont touchés par les témoignages et ne souhaitent pas reproduire ce mal-être chez eux.

Des personnes qui ne sont pas concernées m’envoient aussi des messages de remerciements car grâce au compte, elles réalisent que le terme “parents-toxiques” est bel et bien vrai et ils souhaitent être là pour les témoignants. Une communauté bienveillante s’est formée, ils s’entraident, se soutiennent et se conseillent pour avancer plus sereinement ou ne pas reproduire les mêmes erreurs. C’est, je pense, ce qui fait l’engouement de la page, la bienveillance, la sensibilisation et le croisement de tous les parcours de vie difficiles pour s’entraider.

joandcom

As-tu des témoignages qui t’ont marqué suite au lancement de ton compte ?
Oui, il y a des témoignages qui m’ont marquée, notamment ceux de deux mamans qui souhaitent se faire aider car elles ont réalisé à travers le compte qu’elles étaient toxiques envers leurs enfants. Je me rappelle également du témoignage d’une jeune fille qui me racontait la violence qu’avait eu son père envers elle et son frère, ce qui a entraîné le suicide de son frère. Une autre jeune fille m’a dit que grâce à mon compte, elle avait renoncé à se suicider. Certains témoignages m’ont plus marquée que d’autres mais ils sont tous touchants et j’en prends le plus grand soin. Je publie les témoignages sur le compte de façon publique mais je parle également avec les témoignants en privé pour les écouter, les conseiller ou les orienter.

joandcom

Vois-tu une évolution à ce compte ?
Je pense que la communauté grandira encore et je souhaite continuer à collaborer avec des illustrateurs pour aborder des sujets spécifiques car cela plaît beaucoup. À l’avenir pourquoi ne pas faire des livres ou vidéos ? Je souhaite également collaborer avec d’autres pages spécifiques pour lier nos sujets, toucher plus de monde et échanger nos connaissances. J’aimerais aussi qu’il y ait des articles de presse sur le compte et pourquoi pas créer quelque chose comme une association qui permettrait d’avoir un lieu d’écoute et de conseils. Dans ce cadre, j’ai la chance d’être épaulée par des professionnels du médical et du juridique donc en cas de besoin je les sollicite et ils répondent tous présents donc pourquoi ne pas ajouter des posts spécifiques avec des avis professionnels sur questionnements des abonnés.

joandcom

En savoir plus sur la créatrice du compte Parentstoxiques

Elle a 25 ans, elle est belle, elle est jeune et elle vit dans la jolie ville de Caen 😊Elle a effectué un bac pro accueil et un BTS communication avant de créer de compte Instagram. Aujourd’hui, elle souhaite faire entendre sa voix sur ce sujet si sensible de la relation parents – enfants. Pour en savoir plus, rendez-vous sur sa page Instagram : https://www.instagram.com/parentstoxiques/?hl=fr

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *