joandcom
Connaissance de soi Développement personnel Témoignage

Comment te sens-tu dans ton corps ?

Aujourd’hui, j’aimerais parler avec toi d’un sujet qui peut parfois être tabou : noter corps. Nombreuses peuvent être les batailles qui se jouent dans tes pensées, particulièrement quand tu te vois dans le miroir. Avant d’aller plus loin, je t’invite à regarder cette petite vidéo : 

https://www.youtube.com/watch?v=v3dJCPucNz0

Plutôt chamboulant n’est ce pas ? Tu l’auras sûrement compris, cette publicité de Dove montre à quel point on est souvent dures avec nous-mêmes. Pour ma part, quand j’ai vu cette vidéo, je me suis sentie très perturbée… J’ai imaginé la scène et je me posé cette question : Si j’avais entendu une personne faire à une autre des critiques choquantes sur son physique, comment aurais-je réagi ? C’est une bonne interrogation sur laquelle je t’invite à  réfléchir. Pour ma part, il est certain que je n’aurais pas supporté longtemps la situation. Cela m’aurait sûrement mise très en colère. Entendre une personne rabaisser une autre à propos de son visage ou son corps est quelque chose que je trouve particulièrement injuste. J’aurais d’ailleurs sans doute cherché à voler au secours de la victime, ou du moins à poser mes mains sur ses oreilles pour l’empêcher d’entendre des mots blessants. Cette vidéo m’a interpellée et m’a permis de me demander : et si cette personne c’était moi ?  Et moi dans tout ça, comment est-ce que je parle de mon corps ?

Nombreuses sont les petits piques que tu t’envoies peut-être toi aussi tous les jours. Si c’est le cas, j’imagine ce que tu vis. Je ne peux pas pleinement le comprendre, mais je vais être honnête avec toi : ça m’arrive aussi, très souvent. Tu sais, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai insulté mon corps. Je l’ai détesté d’être trop comme ceci, comme cela. Je me suis énervée toute seule face à mes imperfections ou mon variations de poids. Certains matins, je ne voulais juste pas sortir de chez moi, trop honte, trop de paires d’yeux qui pouvaient me regarder. Et quand j’arrivais enfin à me sentir “potable”, les miroirs des cabines d’essayage étaient toujours là pour me rappeler que je ne rentrais plus dans du 38. 

Et toi, quand tu regardes ton visage, ton corps, à quoi penses-tu ? Aimes-tu ce que tu vois ? Si non, pourquoi ? Tes pensées t’amènent forcément des petits commentaires, que ce soit des remarques positives : “oh cette coiffure que j’ai fait est cool !” ou dégradantes : “j’ai vraiment une sale tête” La difficulté avec ces petites voix, c’est justement qu’elles sont parfois au début si petites qu’on n’y fait pas attention. Mais ce que tu laisses germer dans tes pensées grandit, inévitablement, c’est ce qu’on appelle la logique de reproductionPour en revenir à notre vidéo, l’expérience sera intéressante à refaire, rien que pour te permettre de te rendre compte de ce qu’il se passe dans tes pensées. Si je te lancais ce défi de noter dans un carnet pendant 1 semaine chacune des pensées qui te viennent sur leur corps, qu’écrirais-tu ?  

Si tu veux aller plus loin, reste connecté pour mon prochain article : 5 petits trucs pour apprendre à mieux vivre avec ton corps. Et si on faisait taire nos critiques intérieures ?

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *