joandcom
Non classé

Les animaux : un remède pour libérer la parole ? – Interview de Béatrice

Aujourd’hui, je pars à la découverte d’un métier pour le moins original. Sais-tu ce qu’est la médiation animale ? J’ai eu la chance de rencontrer Béatrice, coach et passionnée par les animaux. Lis vite pour en savoir plus…

Bonjour Béatrice ! J’aimerais parler avec toi de la médiation animale. Peux-tu nous dire ce que c’est ?

La médiation animale, c’est le fait d’accompagner une personne avec l’aide d’un animal extérieur. Il peut s’agir d’un chien, un chat, un cheval… Les possibilités sont très variées. Le but est en premier lieu de mettre les personnes en confiance. L’animal agit comme un facilitateur qui va aider à libérer la parole. Pour ma part, je travaille avec Iska, ma chienne, un golden retriever qui a été formée par Handi’Chiens. Elle me suit dans la plupart de mes coachings et nous travaillons réellement en binôme.

joandcom

Quel type de public as-tu et comment se passent les séances de coaching ?

À vrai dire, aucune séance ne se ressemble car les profils que je rencontre sont très différents. Je peux être amenée à suivre des personnes âgées comme des enfants en crèche. J’interviens dans différents types de structures, avec des pathologies diverses (Alzheimer, handicap physique ou mental…). Les séances peuvent alors se dérouler :

  • avec une dizaine de bénéficiaires.
  • avec un nombre de bénéficiaires plus restreint, lorsque le projet porte une dimension réellement thérapeutique. La séance se déroule alors en collaboration avec d’autres professionnels tels que psychologues, psychomotriciennes, kiné…

Il est certain que sa simple présence change réellement l’atmosphère de la pièce, et a vraiment un effet positif sur toutes les personnes présentes, que ce soit les personnes en difficulté ou les membres du personnel. La pris en charge des personnes est fonction de la pathologie et du but recherché. Les exercices faisant intervenir Iska sont extrêmement variés. Par exemple, quand je suis des personnes atteintes de troubles mnésiques, les questions reviennent régulièrement, d’une séance à l’autre, avec comme objectif de faire travailler, grâce à un support sympathique, la mémoire : « De quelle race est le chien ? Comment s’appelle-t-elle ? ».

Il arrive fréquemment que ces informations soient oubliées d’une séance à l’autre…. Mais le souvenir de la chienne persiste… Et son regard et son attitude bienveillante qui ne juge pas et ne porte pas de jugement sur ces déficiences, leur apportent tellement d’amour et de réconfort. En effet, bon nombre de ces personnes souffrent de leurs difficultés, de se voir décliner, ou de se sentir exclues. Il m’arrive également d’accompagner des personnes à titre individuel. Les séances peuvent alors se dérouler avec ou sans Iska, en accord avec la personne et en fonction de la problématique traitée. Certaines personnes ne souhaitent pas une participation active d’Iska, mais apprécient, voire demandent sa simple présence.

joandcom

Selon toi, quels en sont les bienfaits pour les personnes accompagnées ?

Pour moi, la médiation animale gagne à être connue ! J’apprécie énormément le partenariat avec d’autres professionnels de santé, psychologues, psychomotriciens, kiné …. , et souhaiterais développer vraiment cette dimension, que ce soit en institution ou en libéral. Le fait de travailler avec un animal est très bénéfique, et les résultats sont parfois vraiment surprenants, y compris pour moi. Les bienfaits sont multiples :

  • au niveau physique : travailler avec un animal fait par exemple oublier le côté “technique” et laborieux des exercices de rééducation. La présence d’Iska est très utile car les mêmes exercices prennent tout de suite un côté tellement plus ludique, et valorisant de par les échanges affectifs. Il peut s’agir de faire des mouvements avec lui que ce soit au niveau des membres supérieurs ou inférieurs (caresser le chien…), marcher à ses côtés…
  • au niveau psychologique : Je suis toujours impressionnée de voir l’effet que peut avoir Iska sur les personnes. Dès qu’elle entre dans la pièce, je sens les regards qui s’illuminent, s’adoucissent, les sourires apparaissent, que ce soit parmi les enfants, les adultes, ou les personnes âgées.

La présence de l’animal apaise les personnes, leur permet de se sentir à l’aise et de se concentrer sur une présence positive. Je suis d’ailleurs persuadée que certaines réunions en entreprise seraient beaucoup plus calmes et moins conflictuelles si un animal était présent dans la pièce.

joandcom

As-tu des exemples où le comportement de ta chienne t’a impressionné ?

Oui ! Ce qui m’impressionne toujours c’est de voir à quel point Iska est sensible aux autres et combien elle cherche à protéger.
Par exemple, dès qu’elle sent des tensions, elle réagit mais toujours avec bienveillance. Je me rappelle notamment d’un épisode où Iska m’a littéralement « scotchée ». J’étais en EHPAD et m’occupais d’une résidente. Je me trouvais dans une grande salle dans laquelle se déroulait une activité de boxe adaptée aux personnes âgées, l’objectif étant la mobilisation des membres supérieurs et le travail de résistance à une pression. Tout à coup, j’ai vu Iska foncer vers le fauteuil d’une personne âgée qui participait à cet atelier. D’un bond, elle a posé ses deux pattes sur les genoux de la dame, en fixant le coach sportif du regard. Aucun aboiement, aucun grognement, aucune menace…. Un simple regard qui pour moi signifiait clairement “ne la touche pas”.

joandcom

As-tu des témoignages / exemples de vie dans lesquels la médiation animale s’est révélée très bénéfique ?

Oui effectivement, j’ai un exemple qui me vient en tête où la puissance de la médiation animale m’a impressionnée. Je me rendais dans un EHPAD et la psychologue me demande de prendre en charge une dame dont la pathologie Alzheimer était à un stade très avancé. Cette dame passait ses journées à gémir, geindre, criait… « Les équipes sont épuisées » me dit la psychologue.

Quand je suis rentrée dans sa chambre avec Iska, effectivement la pièce était remplie de cris. Je me suis approchée, je l’ai caressée, je lui ai parlé, j’ai fait intervenir la chienne … et … au bout de quelques minutes, j’ai remarqué que quelque chose avait changé dans la pièce : le silence. J’ai continué plusieurs séances avec cette dame et, petit à petit, il y a eu comme une métamorphose. Cette dame s’est apaisée, au point qu’elle a pu être amenée, alors qu’elle ne sortait jamais de sa chambre, dans la salle polyvalent et en salle à manger avec les autres résidents. Le personnel a été impressionné de ce changement, et moi aussi !

joandcom

Un mot pour conclure ?

La plus belle leçon que ma chienne me donne c’est celle de la confiance : confiance en soi et en l’humanité.
Je me souviens d’une fois où un SDF est venu m’aborder pour me demander quelque chose à manger. Tout naturellement, Iska est allée vers lui, recherchant des caresses et le contact. Le monsieur en a été très touché. Je me suis rendue compte à quel point c’était naturel pour Iska : qu’importe qui sont les personnes, leur situation présente ou passée… Iska est simplement pleine d’amour envers eux, ne porte aucun jugement. Elle est dans l’Ici et Maintenant. Elle croit en elle, et croit en l’Homme.

Je pense que nous avons tous à apprendre de nos amis les animaux car bien souvent ils nous donnent de vraies leçons de vie !

joandcom

A propos de Béatrice…
Infirmière de formation initiale, Béatrice a d’abord travaillé dans le milieu hospitalier et médicosocial. Elle s’est ensuite réorientée vers le coaching de santé, métier au travers duquel elle s’intéresse à des problématiques telles que les ruptures de vie (handicap physique, déficience mentale, graves maladies…). En parallèle, ayant une passion pour les animaux, elle s’est formée à la médiation animale. Elle travaille avec sa fidèle collaboratrice, Iska. Pour en savoir plus sur elle, n’hésitez pas à consulter son site : https://www.krisolit-coaching.fr/

You may also like...

4 Comments

  1. Pauline says:

    Merci Johanna pour cette interview très intéressante ! Certains animaux comme le chien ont effectivement cette capacité d’apaiser, rassurer, (re)donner confiance en soi, créer du lien et bien plus ! Ce n’est pas pour rien qu’on dit qu’il est le meilleur ami d’en l’homme 😉

    1. Johanna says:

      Hello Pauline ! Merci pour ton commentaire encourageant 🙂 Si le sujet plait, j’en ferai sûrement d’autres comme celui-là !

  2. Pendant longtemps, on me trouvait sociable alors que j avais la trouille des autres. Un jour, je l avoue à quelqu’un qui me sort « quel est ton secret »? « Elle » en montrant ma chienne à mes pieds, j ai adopté ma soignante, on s aide mutuellement depuis 9 ans <3

    1. Johanna says:

      Wow, c’est génial ! Merci pour ce témoignage Lindsay 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *