joandcom
Non classé

Fais pas ci, fais pas ça… Les commentaires déplacés

Hello you 😊

J’aimerais te partager aujourd’hui un petit épisode de ma vie dans lequel je pense que tu vas te retrouver. Si toi aussi tu en as marre des « tu devrais », “moi à ta place”, « tu ne devrais pas », reste avec moi !

Petit retour en arrière. On est jeudi, il est 12h. Une grosse journée de boulot s’annonce pour moi, je décide donc de ne pas prendre de vrai pause midi et d’opter pour un sandwich. Alors que je travaille tranquillement, une collègue passe et voit mon repas posé sur le bureau. Sans s’arrêter, elle me lance un petit commentaire : “Faut arrêter de manger des choses comme ça, c’est pas bien c’est pas bon”. Avant même que j’ai le temps de réaliser ce qu’il se passait, elle était partie. Je te laisse imaginer l’état dans lequel ça m’a laissé.

J’ai senti une réelle vague de colère monter en moi. J’ai eu réellement l’impression que mon cerveau disjonctait tant les questions sont venus se cogner à toute vitesse dans ma tête.

« Sérieusement ?! Ai-je bien entendu ? M’a-t-elle dit “Bonjour” au moins ? Mais pourquoi ce commentaire ? Qui est-elle pour juger de ce que je mange ? Est-elle jalouse parce qu’elle ne se le permet pas ? Crois-elle m’apprendre quelque chose sur les sandwichs ? » etc 

Ce genre de remarques pourraient couper l’appétit de beaucoup, et je pense que si j’avais laissé la culpabilité m’envahir, j’aurais pu moi aussi jeter mon repas. Mais j’ai préféré prendre quelques minutes pour me calmer, seule. Ok, je suis en colère, je l’entends. Mais est-ce juste de laisser ce pique gâcher mon repas et même ma journée ? 

Je me suis alors demandé : que puis-je faire de ça ? En d’autres termes comme puis-je transformer cet épisode en quelque chose qui va me faire grandir ? Oui je sais, c’est difficile, sur le coup on a juste envie de crier ou d’envoyer une pushline bien salée à la personne en question. Mais en me posant, une petite question est venue se loger dans mes pensées. Et si tu vivais ça tous les jours, toi qui lis cet article ? Peut-être que tu dois encaisser des commentaires de la sorte dans ton couple, avec tes collègues, dans ta famille… Si ça se trouve, on te fait des remarques sur la façon dont tu t’habilles, dont tu élèves tes enfants ou dont tu manges ?

Mon exemple est un mini-épisode mais je pense pouvoir imaginer à quel point entendre des paroles comme ça à répétition doit être épuisant. Alors j’avais envie de te laisser la parole aujourd’hui pour me parler de tes expériences. 

Qu’a-t-on dit dernièrement ? Que ressens-tu ? Qu’entends-tu comme commentaires qui te mettent hors de toi / te blessent ? C’est quoi pour toi le plus dur ?

Dans un prochain épisode, on verra ensemble comment gérer ce genre de personnes et de commentaires. En attendant, que la force soit avec toi !! 💪

You may also like...

4 Comments

  1. Adepte de la parentalité bienveillante, les commentaires fusent! Ma meilleure punchline est : ma belle soeur me prodigue ses conseils à 2 balles (pour le coup) et j ai regardé son fils survolté en disant « je vois… ». Bon mon neveu s est fait engueulé mais elle me laisse tranquille depuis 😀

    1. Excellent ! 😂 Tu mets le doigt sur quelque de vrai, bcp de commentaires viennent de personnes jalouses…

  2. Ahh j’ai vécu ça avec d’anciens collègues (ouf je suis partie) et beauuucoup avec la belle famille. Mais disons que j’essaie de passer outre. Parfois je réponds en argumentant, parfois j’en ris, et parfois je leur montre que je m’en fous complet. Souvent ça m’énerve mais j’ai appris à diminuer le « temps d’énervement ». Ca passe très rapidement maintenant 🙂

    1. Le sujet de la belle famille revient très souvent, je songe à faire un article sur le sujet 😉 Génial en tout cas ce que tu partages à propos du temps d’énervement. Tu as l’air d’avoir fait un beau travail sur toi, bravo pour ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *